Commune de Villars Saint-Georges.

Gîte - Église

La mairie

Secrétariat de mairie

Villars Saint-Georges - Le village

Villars Saint-Georges - Le village

Aire de loisirs... Espaces de jeux... Thème divers...

Villars Saint-Georges - Les "Toc Chan de V'La" remarquables

Gaspard POUX
Né à Villars Saint-Georges (Doubs) le 17.11.1795
Retraite en 1861. Mort en 1864. Archives nationales F 14 2424-2696 - Dossiers individuels de conducteurs des Ponts et Chaussées XVII-XIX° siècles.

Raymond BESSON
Né à Villars Saint Georges
(Doubs) en 1938

Un scientifique passionné
Né en 1938 à Villars-Saint-Georges où il fut élève de l’école primaire. Professeur de Lycée à Dôle, puis Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques (ENSMM) de 1974 à 2006, enfin Professeur à l’Université de Franche-Comté (directeur du Centre Franco-russe) à partir de 2006.

Choisi par l’Express comme homme de la Franche-Comté en 1980, il fut délégué régional du ministère (Recherche et Technologie) de 1982 à 1999 et Conseiller économique et social régional (2001-2006).
Il est Officier de la Légion d’Honneur, des Palmes Académiques et de l’Ordre du Mérite ; il a reçu plusieurs distinctions scientifiques françaises et étrangères .
Il est l’auteur de 123 publications de 16 brevets (dont une dizaine exploités industriellement, dans le domaine des systèmes Temps-Fréquence), fondateur du Forum Européen Temps-Fréquence.
Il a, depuis 1980, exercé des activités de conseil en entreprise en France et à l’étranger (organisation et évolution de la production).

Claude Denis DARD
né le 14 10 1733
Berceau du Capitaine DARD Claude Denis né le 14.10.1733. Volontaire en 1791, il participa à l'expédition d'Égypte avant d'être admis dans les grenadiers de la garde à pied des Consuls. Il s'illustra à Marengo puis suivit la Grande Armée en Autriche et en Pologne. En 1808, il combattait dans l'Armée d'Espagne et fit, plus tard, les campagnes de Saxe et de France. Il avait été promu capitaine en 1813 et prit sa retraite en 1814. Légion d'Honneur le 14.06.1804, chevalier de l'Ordre de la Réunion. Mort à Sampans (Jura).

Jean-Louis DARD
Né à Villars Saint-Georges
Grenadier - Mort à Sion (Suisse) le 28.04.1800 à l'hôpital ambulant.

Jean-Claude MARRION
mort à Parme (Italie) le 15.08.1808, canonnier à pied de la garde du roi d'Espagne
Référence : Les Francs-comtois et l'Empire, auteurs THIÉBAUD Jean Marie, CHOFFAT Thierry et TISSOT-ROBBE Gérard - Éditions L'intermédiaire des chercheurs et curieux.

LIESLE (de)
Cette maison féodale qui se serait éteinte au XV° siècle tirait son nom d'un village du ressort de Quingey? Elle est connue depuis Eudes de Liesle qui vivait vers 1156.
I. La filiation a pour origine Roland de Liesle, chevalier du douzième, mort avant 1206, contemporain d'Humbert de Liesle, chevalier, décédé avant 1211.
II. Renaud et Pierre de Liesle, fols de Roland, vendent en 1206, l'église de Liesle et les chapelles de Buffard et de Champagne à Guy de Liesle, trésorier du chapitre de Saint-Étienne de Besançon.
Jacques de Liesle, fils d'Humbert, vit en 1211. Il engagera en 1220 ses biens de Villard Saint-Georges au prieur de Courtefontaine pour cent sols.
Guillaume de Liesle, chevalier a remis à Saint-Étienne de Besançon tout ce qui lui est dû en 1219, par les églises de Quingey et de Busy.
Odon et Hugues de Liesle, chevaliers, vivent en 1222.
Louis de Liesle, chevalier, mort avant 1227, possédait la 6° partie des dîmes de Cromary, alors données par lui au prieuré de Marast.
Girard de Liesle, chevalier, donne en 1227 au monastère de Courtefontaine, deux sujets à Ambre.
III : Amon de Liesle, damoiseau, fils du chevalier Guillaume précité, possède en 1245, un fief à Villars Saint Georges.
Référence : Anciennes familles de Franche-Comté par le Général de Mesmay

 





Météorologie à Villars Saint-Georges