Commune de Villars Saint-Georges.

Gîte - Église

La mairie

Secrétariat de mairie

Villars Saint-Georges - Le village

Villars Saint-Georges - Le village

Aire de loisirs... Espaces de jeux... Thème divers...

Villars Saint-Georges - Le blason


Le blason est toujours vivant à l'ère atomique.
Les signes mystérieux qui composent la science héraldique restent les compagnons tenaces des belles et bonnes choses qui agrémentent notre vie moderne

[Extraits du dictionnaire des Communes du Doubs]
de Casteljan (H) André Hammerer
Armoirie de la commune de Villars Saint Georges
"Coupé en branchettes de sinople et d'argent accompagné en pointe d'un vigneron au naturel"


Symbolique de la composition: cet écu rappelle que la commune possède tant en forêt de Chaux qu'aux abords une surface boisée de 100ha dans laquelle les habitants profitent du droit d'affouage.

La vigne, elle aussi a tenu une grande place dans l'économie locale. En 1584, le seigneur bénéficiait des corvées pour faire sa vendange et il en était de même en 1621 et en 1769. Les sujets aussi avaient leurs vignes en 1773; il en était cultivé 187 arpents (71 ha.) qui fournissaient (350 hl.)

Sur une longueur de 700 mètres, le territoire communal est limité par un chemin, que la carte 1/25000 appelle "levée Jules César". Dans son prolongement sur la commune de Fourg, un autre tronçon est indiqué les mêmes termes en 1584. Il ne fait guère de doute qu'une voie romaine ait passé par là. Elle aurait relié Besançon avec Lons le Saunier et Lyon. En 1272 Guillaume d'Abbans reconnaissait tenir en fief de Jean de Chalon comte de Bourgogne. Au XIV ème siècle (1308 - 1309, 1311, 1383) il se confirme que Villars est tenu en partie par le seigneur d'Abbans en 1583, c'est encore vrai, mais on constate un important changement : le domaine est devenu seigneurie. En 1584, le dénombrement est donné par Thomas de Jouffroy. Il est succinct et comme si la seigneurie était de création récente. Le seigneur avait le droit de rendre la justice, haute moyenne et basse... Les corvées étaient nombreuses.

Le dénombrement de 1621 donné par Claude de Jouffroy d'Abbans, fait état d'exigences plus importantes et plus précises.

Familles existante du XVIII ème siècle (1750)
Allemand, Arber, Ballet, Bard, Belin, Boucon, Chaillet, Chevillot, Cointet, Dard, Doney, Duc, Grillet, Guyon, Huguet, Jeantet, Jobez, Martin, Mesière, Montron, Petetin, Poiterey, Roumeron.

Équipement
Fontaine, 1833; réparée en 1866, 1893, 1902; école, de 1846 à 1882; pont bascule, 1908. Électrification vers 1912 (moulin de la Froidière. Eau sur éviers, vers 1960. Égouts vers 1970.

Grâce à un inventaire des biens du domaine que fit dresser en 1564 le roi d'Espagne, souverain de la Comté une page de ce registre concerne les droits des habitants de Villars Saint Georges dans la forêt de Chaux. Il leur était alors permis d'y prendre pour leur usage du bois "vif et mort" pour clôturer leur bête en pâture, leurs héritages et pour entretenir leurs maisons.





Météorologie à Villars Saint-Georges